Resvératrol – Ralentir le processus de vieillissement

La théorie du vieillissement  par les radicaux libres

acheter resveratrol Récemment, la théorie du vieillissement par les radicaux libres (TVRL) a commencé à gagner en crédibilité. Cette théorie affirme que les humains vieillissent en raison des dommages qui s’accumulent dans les cellules au fil du temps causés par les radicaux libres, ce qui provoque une grande variété de maladies liées au vieillissement.

Les radicaux libres

Les radicaux libres sont des groupes d’atomes aux électrons non appariés, qui sont créés lorsque certaines molécules interagissent avec l’oxygène.  Une fois que ces radicaux libres sont formés, ils déclenchent une néfaste chaine de réactions qui endommage les composants cellulaires. Par suite de cela, les cellules commencent à vieillir, leur performance ralentit significativement et éventuellement, elles meurent. La défense clé dont notre corps se sert pour combattre les radicaux libres sont les antioxydants.

Les antioxydants

Les antioxydants sont un groupe de molécules qui interagissent sans problème avec les radicaux libres et qui les neutralisent. Dans le corps, il y a un système entier d’antioxydants, incluant les vitamines C et E.  Toutefois, il y a plusieurs puissants antioxydants que nos corps ne synthétisent pas, dont le resvératrol, un polyphénol que l’on retrouve dans les plantes et le vin rouge.

Le resvératrol – Qu’est-ce que c’est?

Le resvératrol est un polyphénol naturellement synthétisé (un groupe de composés végétaux) qui sert de barrière de défense contre les invasions fongiques chez les plantes. On le retrouve dans la peau du raisin,  le vin (particulièrement le vin rouge), les myrtilles, les arachides et la renouée du Japon. Le resvératrol est un puissant antioxydant qui neutralise les radicaux libres et les empêche d’endommager les cellules.

Les bienfaits du resvératrol sont impressionnants et il y a eu plus de 4,400 études menées démontrant de quelle manière il aide à favoriser et à protéger notre santé.

Les bienfaits du resvératrol incluent :

  • amélioration de la santé cardiaque et de la longévité
  • amélioration de la santé musculaire
  • protection du corps contre les maladies cardiaques, le diabète et le cancer
  • amélioration de la santé des cellules et de la longévité
  • protection de la moelle épinière contre les blessures
  • amélioration de la santé bucco-dentaire
  • suppression de certains cancers
  • réduction de l’hypertension
  • diminution du taux de sucre sanguin
  • réduction du mauvais cholestérol

La liste est impressionnante.

Le resvératrol – Comment ça marche?

Le resvératrol a deux modes d’action :

  1. Il protège la paroi interne des artères contre les dommages causés par les radicaux libres
  2. Il optimise la dilatation des vaisseaux sanguins en protégeant la capacité du corps à manufacturer de l’oxyde nitrique, lequel est essentiel au fait de garder nos vaisseaux sanguins dilatés.

Ces deux incroyables fonctions du resvératrol lui permettent de jouer un rôle préventif et positif dans la neutralisation de plusieurs maladies liées à la vieillesse. Voici quelques-uns des bienfaits exceptionnels du resvératrol :

Les bienfaits du resvératrol

Le resvératrol – Prévenir l’initiation du cancer

Le cancer se manifeste en trois stades successifs : son initiation, sa croissance et sa progression. Le resvératrol prévient le développement du cancer aux trois stades. Le meilleur moyen de réduire l’incidence de cancer est de prévenir le premier stade, celui de l’initiation. Pour ce faire, le resvératrol inhibe les enzymes pro-inflammatoires causant l’initiation du cancer. De plus, le resvératrol potentialise l’activité de certaines enzymes causant la destruction de cancérigènes (substances causant le cancer). Par conséquent, le resvératrol est proactif durant les premiers stades de développement du cancer.

Le second stade, la croissance, peut prendre des années à se développer et c’est là que l’alimentation et l’exercice jouent un rôle primordial dans le contrôle du cancer. Le resvératrol joue un important rôle durant ce stade en réduisant significativement la taille des tumeurs. Dans de nombreuses études, le resvératrol a été efficace pour l’inhibition d’une grande variété de cancer, incluant :

  • cancer du poumon
  • cancer colorectal
  • cancer gastric
  • cancer du sein
  • cancer de la prostate
  • cancer de la peau (spécifiquement le mélanome)

Il a également été efficace pour la suppression de cancers, dont la leucémie, le fibrosarcome et le neuroblastome.

Le resvératrol – Prévenir les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux

Les radicaux libres, lesquels sont la cause du stress oxydatif, sont la source de plusieurs maladies liées à la vieillesse, incluant les maladies cardiaques. Elles se développent lorsque les parois artérielles deviennent emflammées dû au stress oxydatif, résultant en une accumulation de collagène.

Des études ont découvert que le resvératrol réduit les risques d’oxydation vasculaire liée aux maladies cardiaques. Il élimine les radicaux libres causant les dommages cellulaires, favorise la production d’oxyde nitrique, lequel joue un rôle protecteur pour notre santé cardiovasculaire et inhibe l’agrégation de plaquettes qui cause les accidents vasculaires cérébraux. Ce faisant, le resvératrol prévient les maladies cardiaque telles que :

  • maladies cardiovasculaires
  • maladies coronariennes
  • accidents vasculaires cérébraux
  • crises cardiaques

Le resvératrol – Prévenir le diabète

Des études scientifiques démontrent également le rôle bénéfique du resvératrol dans la prévention du diabète. Des études au Royaume Uni ont démontré la capacité du resvératrol à protéger contre la production élevée de glucose chez les patients diabétiques, ce qui peut endommager les «mitochondries», les unités productrices d’énergie de la cellule. Le resvératrol élimine efficacement les radicaux libres qui causent ce type de dommage dû au glucose. Scientifique de premier plan et chercheur, le Dr Matt Whiteman mentionne que   [traduction libre] «les effets antioxydants (du resvératrol) […] sont bien documentés […] nos recherches indiquent le lien entre les taux élevés de glucose, leurs effets dommageables sur la structure cellulaire et la capacité du resvératrol à réparer et à protéger contre ce dommage».

Le resvératrol – Combattre l’obésité, une cause significative du cancer

L’Obésité est un facteur significatif du développement du cancer dans le monde entier et en 2008, plus des deux tiers des Américains, par exemple, étaient soit en situation de surpoids, soit obèses. Toutefois, il a été démontré de manière convaincante que le resvératrol peut traiter les soucis majeurs liés à l’obésité, en créant les mêmes conditions qu’un régime alimentaire à calories réduites (limiter la consommation calorique tout en maintenant un apport approprié en nutriments et minéraux essentiels).

À Harvard en 2006, le Dr David Sinclair et ses collègues ont mené une étude démontrant de quelle manière le resvératrol prévient plusieurs maladies liées à l’obésité. Il a indiqué que [traduction libre] «juste avec une simple molécule [resvératrol] […] vous pouvez réduire la plupart des répercussions négatives de l’obésité, même si vous ne perdez pas de poids. Ces répercussions négatives incluent des maladies telles que le cancer, le diabète et les maladies cardiaques, qui peuvent éventuellement causer la mort de ceux qui sont en situation de surpoids».

Le resvératrol – Prolonger la longévité humaine en imitant la restriction calorique

En plus du rôle que joue le resvératrol dans la prévention des maladies liées à la vieillesse, ce qui implique indirectement que le resvératrol prolonge la vie humaine, il y a eu d’autres études qui ont été menées durant les deux dernières décennies établissant une relation directe entre le resvératrol et la durée de vie prolongée. Parmi celles-ci, une étude a été menée sur le prolongement de la vie par un centre de recherche subventionné. L’étude a démontré que le resvératrol imite la restriction calorique, principale stratégie anti-âge documentée jusqu’à présent. Des tests sur les animaux ont révélé que la restriction calorique améliore le déclin de santé lié à l’âge, avec des études démontrant que la restriction calorique induite par le resvératrol peut prolonger la vie animale de 60%.

Le resvératrol – Dosage et disponibilité

La dose quotidienne recommandée de resvératrol est d’au moins 250 mg. Le resvératrol n’a pas d’effet secondaire connu, mais puisque le réel pourcentage du resvératrol sous forme de supplément peut varier, il est très important d’acheter des suppléments provenant d’une source réputée et de suivre le dosage recommandé.

Le resvératrol peut être consommé en buvant de vin rouge ou en prenant des suppléments naturels. Sachant que la consommation de vin peut entrainer des risques pour la santé liés à l’alcool, la préférence naturelle de la majorité des gens est de prendre du resvératrol sous forme de supplément.

 

References

  1. American Association for Cancer Research (2008). Cancer Preventive Properties Identified In Resveratrol, Found In Red Wine, Red Grapes. Science Daily. Retrieved July 4, 2015 from www.sciencedaily.com/releases/2008/07/080707081848.htm
  2. Athar M., Back J.H., Tang X., Kim K.H., Kopelovich L., Bickers D.R., Kim A.L. (2007). Resveratrol: A review of pre-clinical studies for human cancer prevention. Toxicology and Applied Pharmacology . 224(3): 274–283.
  3. FREE PDF: Baur, J.A., Pearson, K.J., Price, N.L. (2006). Resveratrol improves health and survival of mice on a high-calorie diet. Nature. 444(7117):337-42.
  4. Chung, M.Y., Lim, T.G., Lee, K.W. (2013). Molecular mechanisms of chemopreventive phytochemicals against gastroenterological cancer development. The World Journal of Gastroenterology. 19(7): 984-993.
  5. Guarente, L., Picard, F. (2005). Calorie restriction—the SIR2 connection. Cell. 120(4):473-82.
  6. FREE PDF: Heilbronn, L.K., de Jonge, L., Frisard, M.I. (2006). Effect of 6-month calorie restriction on biomarkers of longevity, metabolic adaptation, and oxidative stress in overweight individuals: a randomized controlled trial. The Journal of the American Medical Association. 295(13):1539-48.
  7. Ingram, D.K., Anson, R.M., DeCabo, R. (2004). Development of calorie restriction mimetics as a prolongevity strategy. Annals of the New York Academy of Sciences. 1019: 412-423.\
  8. FREE PDF: Pistell, P. J., Bauer, J. A., Pearson, K. J., Price, N. L., Kalra, A., Allard, J. S., . . . Sinclaire, D. A. (2006). Resveratrol improves health and survival of mice on a high-calorie diet (7117). Retrieved from Nature website: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17086191
  9. FREE: Prasad K. (2012). Resveratrol, Wine, and Atherosclerosis. The International Journal of Angiology. 21:7–18.
  10. Dr. Sinatra, S. (2015, March 9). Retrieved from http://www.drsinatra.com/the-health-benefits-of-resveratrol
  11. BOOK: Dr. Sinclair, D.A. (2005). Toward a unified theory of caloric restriction and longevity regulation. Mechanisms of Ageing and Development. 126(9): 987-1002.
  12. FREE PDF: Smoliga, J.M., Bost, J., Maroon, J.C. (2007). Potential benefits of resveratrol supplementation for optimizing health and preventing chronic disease. ConsumerLab.
  13. BOOK: Soleas, G. J., Diamandis, E. P., & Goldberg, D. M. (2000). The world of resveratrol. NY: The American Institute of Cancer Research. Kluwer Academic / Plenum Publisher. Retrieved from FREE PDF: http://www.utoronto.ca/acdclab/pubs/PM/11480664.pdf
  14. The Peninsula College of Medicine and Dentistry (2008). Grape Skin Compound Fights The Complications of Diabetes. ScienceDaily. Retrieved March 21, 2008, from http://www.sciencedaily.com /releases/2008/03/080318094514.htm

Valenzano, D.R., Terzibasi, E., Genade, T. (2006). Resveratrol prolongs lifespan and retards the onset of age-related markers in a short-lived vertebrate. Current Biology. 16(3):296-300.